« Les cadeaux de la mer »

  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (3)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (4)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (5)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (6)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (7)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (8)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (9)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (10)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (11)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (12)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (1)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (2)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (3)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (4)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (5)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (6)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-PerleRoses (7)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (1)
  • Thalassa-CadeauDeLaMer-Verriers (2)

C’est le titre d’une émission de Thalassa (dont je vous parle un peu longtemps après sa diffusion, mea culpa, je l’avais enregistrée suite à une suggestion) qui se focalise entre autre choses sur deux sujet qui m’ont particulièrement intéressés.

La première traite des perles roses, des perles de lambi, un mollusque gastéropode chassé depuis longtemps pour sa chaire qui a la capacité de produire ces perles, très rares puisqu’il n’y en aurait qu’une pour 10000 lambies (oui dix mille !). Enfin c’est ce qu’avance le documentaire, je ne suis pas allé en pêcher pour vérifier ;)

Une perle rare, c’est le cas de le dire, et donc très (très (très)) chère, qui a la particularité de présenter des « flammes » à sa surface, ou plutôt légèrement sous la surface puisqu’elles sont formées par un agencement chaotique de cristaux sous la surface qui elle reste lisse.

 

La seconde partie traite de deux verriers, Léopold et Rudolf Blashka, père et fils, qui ont créé au début du XXème siècle de nombreux modèles d’animaux marin dont la finesse et le réalisme laissent pantois. L’émission avance que les verriers d’aujourd’hui seraient incapable de réaliser de tels exploits, mais que c’est également valable poru els transporteurs quand on sait que certaines de leurs pièces ont voyagé par bateau, carrioles sur routes pavées et sont arrivées jusqu’à nous intacts malgré une finesse du verre véritablement impressionnante.

 

Je vous laisse découvrir quelques captures d’écran.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>